Accueil > Réflexion > La vraie vie d’un auteur de science-fiction

La vraie vie d’un auteur de science-fiction


image issue de villaingeek.com

image issue de villaingeek.com

J’écris des textes de science-fiction, et je pense que cela n’a échappé à personne. Qu’il s’agisse d’uchronie ou de space opera importe peu puisque ce sont deux sous-genres de la S-F que j’apprécie particulièrement. Malgré tout, bien que j’écrive régulièrement et autant que possible, toute ma vie ne tourne pas autour de l’écriture.

Je ne suis sous contrat avec aucune maison d’édition et je n’ai aucun impératif à écrire mes textes dans des délais impartis… je suis donc un auteur libre. Un auteur libre de mener la même vie que n’importe qui.
Je ne vis pas de l’écriture, mais est-ce vraiment primordial sachant que ma principale motivation à écrire est de partager mes mondes et mes créations à quiconque souhaitera s’y plonger ? Non, je vis tout à fait normalement. Je me lève tout les matins pour aller travailler, je mange le midi et le soir, pour ensuite me coucher à des heures plus ou moins variables. Rien de bien extraordinaire, et probablement pas de quoi faire fantasmer grand monde.
Ah si ! Une chose importe… mon travail me permet d’avoir pas mal de temps à moi au cours de la journée. Aussi bien pour écrire que pour faire un tas d’autres choses de la vie quotidienne toutes plus passionnantes les unes que les autres. Et je lis aussi de temps en temps des revues scientifiques et traitant de l’espace. Comment ça tout le monde s’en moque ?!

Le pourquoi du comment de cet article est ailleurs que dans le récit de ma trépidante vie. Quoi que je n’ai pas à me plaindre. Je suis heureux tel quel… je m’égare… Tout ça pour dire qu’être auteur, ou écrivain selon préférences de certains, n’a rien d’exceptionnel. Je ne suis jamais allé dans l’espace, je n’ai jamais voyagé dans le temps et je n’ai jamais regardé Star Wars… Autant dire que, même si cela ne me déplairais pas nécessairement, la vie vie d’aventure m’est quelque peu inconnue.
Par contre, j’écris. Oui, j’invente et imagine des histoires que je mets ensuite sur papier (ou plutôt « sur écran »). Oui, je suis soit assis devant mon ordinateur, soit allongé dans mon lit pour écrire. Je n’ai jamais quitter la France, sauf pour aller dans les pays frontaliers. Je n’ai d’ailleurs jamais pris l’avion. Pourtant je vis perpétuellement dans le futur, à l’aide du seul organe humain capable de nous y projeter : les yeux. Mais ce futur, quelques milliardièmes de secondes seulement (du fait de la vitesse de la lumière) ne me satisfait pas.

Je préfère amplement le futur dans lequel mon cerveau est capable de me projeter. De quelques années à plusieurs siècles ou millénaires, il n’y a aucune frontière qui tienne. Même la lumière n’est alors plus limitée en vitesse. Je suis un auteur de science-fiction. J’ai deux bras, deux jambes et une tête, j’ai une vie complètement normale et ne suis pas un super héros. Ma seule « faculté » est de savoir et pouvoir me projeter dans mon imaginaire. Un imaginaire fourmillant de mondes tous plus différents les uns que les autres.
Bref, j’écris et j’en suis fière… Tout comme les millions de personnes à travers le monde partageant ma passion pour l’écriture.

Article diffusé sous licence Creative Commons BY-NC-ND

Publicités
Catégories :Réflexion Étiquettes : , , , , , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :